Mur

de Simone Bitton
vendredi 7 novembre 2008
par Nadia Darmon.H
popularité : 1%

Grand Prix du Festival international du documentaire de Marseille 2004. Prix du meilleur documentaire au Festival de Jérusalem.

Film français, israélien. Genre : Documentaire Durée : 1h 40min. Année de production : 2004 Distribué par Les Films du Paradoxe

MUR

mérite d’être vu, quelque soit sa sensibilité, pour que soient posées les questions qui font mal ; quand l’art est engagé, il pénètre dans le coeur, il éclaire ce que les lampes des politiciens et des militaires ne mettent presque jamais en lumière, la dimension humaine, à fortiori la dimension poétique.

Simone Bitton déroule un parti pris qui sert sans conteste, un discours idéologique de la gauche israélienne la plus radicale, mais il n’empêche qu’elle le fait avec sincérité politique et qualité cinématographique.

Le mur, qu’on le désigne par barrière de sécurité, de suture, de séparation, est une des solutions que les habitants des deux cotés, qui jouxtent le mur, considèrent comme inutile, ridicule, honteux, ghettoisant, aveuglant.... ; l’autre n’a plus de visage, l’horizon est bétonné, le soldat en mirador, la nature défigurée, l’homme de son jumeau déchiré.

Le film jette sa perspective sur l’entrelacs du mur, tantôt tagué, tantôt peint (comme à Guilo) en trompe l’oeil du paysage caché, par de jeunes artistes, tantôt transgressé par les nombreux passages de travailleurs clandestins ou non, ou du quidam qui veut échapper aux contrôles trop longs, qui vaque à ses occupations...en Israël.

Le Mur pose question ? Il n’aurait jamais dû être. Il est un aveu d’impuissance.

Mais pour Simone Bitton, le débat est autre, c’est Israël qui n’aurait pas dû être, si les pays occidentaux avaient accueilli les rescapés de camps d’extermination. Elle se réclame d’une identité multiple juive et arabe au nom de laquelle, elle omet de dire combien cette identité là a valu à des centaines de milliers de Juifs des pays musulmans de quitter leur pays ancestral, pour un pays dont elle leur dénie précisément l’acte de propriété car, dit-elle : "- Si la culture ou la religion conféraient un acte de propriété ça se saurait !" Elle ne dit rien des actes de propriété des Juifs arabes dépossédés dont elle se réclame mais là n’est pas le sujet du film ! Son sujet, c’est le mur, son objet c’est de dire avec talent qu’il ne peut pas faire la paix entre deux peuples jumeaux, le résultat est de convaincre le public que la politique israélienne a emprunté la voie glissante de l’apartheid. Sa démarche est d’inciter l’opinion publique internationale, frappée de culpabilité, à obliger Israël, frappée d’impunité, à s’amender.

Simone Bitton ne veut rien dire des attentats que l’érection de la muraille a fait considérablement diminuer, du sentiment d’insécurité elle fait une paranoïa, du mur elle laisse penser qu’il est une projection de l’enfermement dans lequel les Juifs ont été tenus tout au long de leur propre histoire, elle pose sa focale sur le discours officiel israélien pour en faire un moment de pur cynisme.

Etrangement, c’est en Israël que le film de Simone Bitton a reçu le plus d’échos et pour lequel elle a été invitée sur les plateaux de télévision et de radios pour donner son point de vue de "dissidente" comme elle se définit elle même.

Si l’autoflagellation pouvait résoudre les problèmes d’identité, ça se saurait ! Demeure ce désir fondamental de vivre en paix, des deux côtés du mur, nonobstant les vélléités suicidaires. N’importe quel mur dressé par moi et l’autre, peut être brisé, déconstruit.



Agenda

<<

2017

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

15 janvier 2016 - Les éditions de l’antilope

En partenariat avec AKADEM "Les éditions de l’Antilope choisissent de publier des textes (...)

13 décembre 2014 - Art Libération : La Vieille Grille, cabaret parisien sur le gril

Article de LIBÉRATION FRANÇOIS-XAVIER GOMEZ 11 DÉCEMBRE 2014 À 20:06 La Vieille Grille, cabaret (...)

13 mai 2014 - Chaîne TV AB Toute l’Histoire le 17 mai : Abie Nathan, "La voix de la paix" film-docu

Film documentaire : Abie Nathan, "La voix de la paix" Auteur-réalisateur : Frédéric Cristéa durée (...)

16 novembre 2012 - Nouvel album : Catherine Lara au coeur de l’âme Yiddish

Sortie le 26 novembre 2012 Nouvel album de Catherine Lara : Au coeur de l’âme yiddish Catherine (...)

13 mars 2012 - Film-documentaire : Dénoncer sous l’occupation

A noter la diffusion en "Prime Time" le 14 mars 2012 sur France 3> Film-documentaire "Dénoncer (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 19h00
par weather.com®

Averses éparses

21°C


Averses éparses
  • Vent : 14 km/h - sud
  • Pression : 977 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 26 juin
par weather.com®

Inconnu

Max 30°C
Min 16°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 27 juin
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 28°C
Min 16°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 juin
par weather.com®

Orage épars

Max 23°C
Min 12°C


Orage épars
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 juin
par weather.com®

Averses

Max 19°C
Min 10°C


Averses
  • Vent : 25 km/h
  • Risque de precip. : 70%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 30 juin
par weather.com®

Orage épars

Max 20°C
Min 10°C


Orage épars
  • Vent : 27 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 1er juillet
par weather.com®

Averses

Max 17°C
Min 10°C


Averses
  • Vent : 22 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 2 juillet
par weather.com®

Très nuageux

Max 18°C
Min 11°C


Très nuageux
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions