Le racisme nous surprend-il ?

jeudi 28 novembre 2013
par Nadia Darmon.H
popularité : 7%
2 votes

Le racisme nous surprend-il ?

Lorsque la face hideuse du racisme et de l’antisémitisme commet un son, la société des humanistes s’émeut. Lorsque l’expression raciste vient de la bouche d’un enfant, la société s’ébranle et réalise sa fragilité. Lorsque le racisme et l’antisémitisme arment un meurtrier, le désarroi se répand dans les esprits car ni la justice ni la police ne peuvent soigner cette maladie, ce cancer de l’esprit. Ici il s’agit d’un ministre de la République qu’on a attaqué par des propos racistes puisés au caniveau de l’humanité mais ce ne fut pas la seule - rappelons-nous les insultes à l’endroit de Léon Blum, de Mendès France et même plus près de nous les attaques antisémites à l’endroit de Copé - ;

Ici, ce qui frappe, c’est l’invective raciste à son niveau le plus primaire, au niveau de l’animalité qui nous renvoie au roman la "Controverse de Valladolid" où l’on s’interrogeait sur la nature humaine des Indiens d’Amérique. Cela nous renvoie aussi à la technique de déshumanisation nazie qui conditionnait ainsi les esprits pour rendre acceptable l’extermination des Juifs et des Tziganes ; cela nous renvoie à l’Exposition Universelle de 1900 où l’on exposait des villages nègres reconstitués ; cela nous renvoie aux Lettres Persanes de Montesquieu etc...Charlie Hebdo [1] voit juste comme souvent d’ailleurs, sur la question du racisme quand il écrit : "Christiane Taubira n’est même pas ciblée en tant qu’elle pourrait être le symbole de la politique du gouvernement, elle est agressée en tant que Noire. Minute ne cherche pas à faire valoir son opinion, Minute cherche à détruire moralement un être humain en le qualifiant d’animal (...)"

Alors oui, il faut se poser la question du "comment en sommes-nous arrivés là ?" Comment sommes-nous retournés à ce point zéro de l’humanité ? L’observation du monde nous fait douter de l’avoir jamais quitté. La nature humaine est irrémédiablement vissée au sol quand la spiritualité insuffle une élévation de l’esprit et les lois une éducation à l’existence de l’Autre.

Le raciste qui se tapit au fond de chacun d’entre nous est en lutte permanente contre ses pulsions, ses obsessions inavouables que les lois et les valeurs de la République aujourd’hui piétinées sont censées neutraliser, apprivoiser ; l’esprit des Lumières n’est pas digéré, l’instruction libre et humaniste ne serait pas du tout mais alors pas du tout assimilée ? Qu’apprenons-nous à nos enfants ? Rousseau, Montesquieu, Voltaire ? Où sont passés dans nos écoles les grands auteurs fondateurs de nos valeurs, remplacés par le délirium de Internet qui brouille les repères, fausse le raisonnement, favorise l’endoctrinement des extrêmes ? Revenons mes amis à l’essentiel : éduquons nos enfants en nous éduquant nous mêmes. Revenons aux fondamentaux qui font notre éthique, notre loi, voire notre foi, notre société libre et plurielle, notre dignité d’homme. Un enfant mais pas seulement un enfant, une députée, un journal, ont humilié un ministre par leurs propos racistes. Aussi en réaction, un collectif d’associations appelle à manifester pour réaffirmer que "la République n’aura d’avenir qu’égale, solidaire, fraternelle." Manifestons donc mes amis. Mais surtout, mettons du sens à nos actes. Gardons notre société de toute souillure raciste, antisémite, xénophobe qui la et nous détruit de l’intérieur. La question du racisme et de l’antisémitisme, puisqu’il faut nommer l’un et l’autre pour leur singularité propre à chacun, ne sont pas des questions partisanes mais des questions de société plurielle, des questions d’éducation universelle qui ne souffrent aucun débat ni aucune complaisance. Un sujet éminemment rassembleur.

Le racisme et l’antisémitisme sont des délits universels qui touchent aussi aux différences de classes sociales et religieuses discriminées comme en Inde, qui touchent, c’est un débat, aux femmes martyrisées parce que femmes, parce que rabaissées à l’état d’animalité. Je retiens ce critère comme base étalon du racisme et de l’antisémitisme qu’on retrouve comme constante à travers l’histoire.

Collégiennes de Afula en Israël, fête de Pourim 2012. "Là où il n’y a pas d’homme, sois un homme !" une des paroles célèbres de Hillel l’ancien nous rappelle combien l’accès à l’humanité passe par une porte étroite qu’il nous incombe de trouver en chacun d’entre nous et ne pas oublier d’enseigner à nos enfants le chemin qui y conduit.

Une parole pour Hannoucca, fête des lumières Par delà l’histoire de la liberté du culte recouvrée face à une période d’obscurantisme grec, le combat pour la liberté est aussi un combat à exister en vis-à-vis de cet autre qui me dénie mon droit et ma dignité. En ces jours de Hanoucca où nous faisons poindre une lumière supplémentaire dans l’obscurité, nous existons par cette lumière en dépit et contre tous les obscurantismes. Que la lumière qui éclaire et la flamme qui s’élève réchauffent le coeur des êtres meurtris pour simplement être au monde. JPEG - 37.3 ko

La Licra a lancé cette appli qui permet de signaler tout tag raciste des murs de nos villes. A télécharger.


[1] Charlie Hebdo du 20 novembre 2013 : L’amalgame qui tue par Charb.



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

23 juin 2016 - A la rencontre de Valiske à la Fête des associations juives à Paris

Venez rencontrer Lloica et André, les responsables de Valiske, ce dimanche 26 juin de 11 à 18 (...)

8 mars 2014 - Que ce soit dit : "Lettre à un ami antisioniste" attribuée à Martin Luther King est un faux mais...

Régulièrement ce "hoax" refait surface - le temps d’une révolution de la planète Internet - Que ce (...)

22 juin 2012 - 1er Prix "Patrimoine" pour les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation du Haut-Rhin

De la part de l’association > Amis de la Fondation pour la Mémoire de la (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 20h30
par weather.com®

Soleil voilé

21°C


Soleil voilé
  • Vent : 8 km/h - nord-est
  • Pression : 977 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 26 juin
par weather.com®

Inconnu

Max 21°C
Min 16°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 27 juin
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 29°C
Min 16°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 juin
par weather.com®

Orage épars

Max 23°C
Min 13°C


Orage épars
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 juin
par weather.com®

Averses

Max 19°C
Min 10°C


Averses
  • Vent : 25 km/h
  • Risque de precip. : 70%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 30 juin
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 20°C
Min 11°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 27 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 1er juillet
par weather.com®

Averses

Max 17°C
Min 10°C


Averses
  • Vent : 22 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 2 juillet
par weather.com®

Averses

Max 18°C
Min 11°C


Averses
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<< Prévisions