MEMOIRES D’HELLIMER

Par Denise Ullmann, une enfant d’Hellimer
dimanche 31 octobre 2004
par Nadia Darmon.H
popularité : 1%
7 votes

Qu’est-ce qu’Hellimer joli mot doux, et même maritime. Pour tout savoir, il faut lire « Hellimer, 4000 ans d’histoire » par Michel Mann 1992, collection Mémoires de mon village, Nr 8.

Hellimer est une commune située, dit le livre, « dans le centre est du département de la Moselle, au sud-ouest de l’arrondissement de Forbach, et à l’extrémité Est du canton de Grostenquin, à 60 Km de Metz . » A 20 km de la frontière.

Mémoires d’Hellimer

Il y eut là-bas une communauté juive très ancienne, puisque remontant à environ 1420 d’après cet ouvrage. Le bourg était sous la juridiction des évêques de Metz, plutôt libéraux vis-à-vis des juifs d’Hellimer. L’âge d’or ne dure qu’un moment, car à la fin du 15° siècle les Juifs sont persécutés sur ordre du duc de Lorraine. Timide réapparition des juifs vers 1525 avec Moyse Aron (dont les descendants seront les Lévy Lambert de Nancy). La réinstallation des juifs se fait surtout au cours de la guerre de 30 ans.

En 1808 le recensement fait état de 50 foyers, 217 personnes. En 1811, la communauté juive d’Hellimer est considérée comme la plus importante de l’est-mosellan. La synagogue est construite en 1822 et détruite en 1940. Le cimetière perdure et le livre rapporte que en 1943 « Mme Kennel marchande de ferrailles et de peaux de lapins reçut l’ordre d’un officier allemand de ramasser tout ce qui était métallique dans ce cimetière. Mais elle refusa avec courage car, dit-elle, les juifs lui avaient toujours fait du bien et elle ne toucherait pas à leurs morts. »

L’auteur fait un large rappel des griefs faits aux juifs en rapportant l’écho d’affaires judiciaires montrant les juifs sous un mauvais jour. Il reproduit également dans son livre, un mémoire contre les juifs de 1787-1788 à l’adresse des membres du bailliage de Sarreguemines qui contient toutes les phrases horribles et ridicules de l’antisémitisme courant de cette époque.

Hellimer s’enorgueillit du fait que M. Fabius, ancien premier-ministre, est un descendant direct de M. Joseph Lévy, instituteur originaire d’Hellimer. Le Républicain Lorrain du 4.12.1998 publiait un article « Hellimer : la traversée du siècle de Jean Becker. » Cet ancien cultivateur né en 1910, connaît particulièrement bien la communauté juive d’Hellimer. Il a d’ailleurs aidé M. Michel Mann qui l’a interrogé lors de la rédaction du livre évoqué ci-dessus. M. Becker rapporte que durant l’occupation le maire a acheté le cimetière datant du 18° siècle, le préservant ainsi de la destruction envisagée par les allemands. M. Becker rappelle quelques chiffres : 120 juifs en 1764, 319 en 1840, 34 en 1939, 4 en 1945, 0 en 1992, et que la cohabitation a été sans grand problème.

Pourquoi parler d’Hellimer ? Qui m’a mis sur cette piste ? Denise. Denise Ulmann. Denise est née à Hellimer en 1925, ainsi que ses deux frères. Ses parents mariés en 1921, ont toujours habité la maison familiale au centre d’Hellimer sur la route nationale 74 Nancy-Sarreguemines. Denise est la descendante d’une grande lignée de juifs d’Hellimer. En effet Denise m’explique que ses arrière-grands-parents Alexandre né en 11831 et Mélanie née en 1837 et tous deux décédés à l’âge de 95 ans, sont d’Hellimer. Aussi originaires d’Hellimer les grands-mères maternelle et paternelle, le grand-père paternel. Enfin un arrière-grand-père Michel Lévy né en 1797 a été boucher à Hellimer.

Denise va à la Maternelle et à l’école primaire à Hellimer. Ces classes sont tenues par des Soeurs pour la Maternelle et pour les classes de l’école de filles. Elle passe son certificat d’études en 1938 puis poursuit sa scolarité à Strasbourg. Ainsi Denise a quitté Hellimer en 1938 et n’y reviendra qu’une courte période après la guerre.

Denise se souvient d’une bonne cohabitation des différentes communautés religieuses, elle n’a jamais vécu de problèmes à l’école. Son père siège au Conseil Municipal. Leur maison a l’électricité mais pas l’eau courante. Il y a une pompe dans la cour. La maison est grande, elle y vit avec ses parents, ses deux frères, sa grand-mère et son oncle Paul. Le père de Denise est marchand de grains, et sont oncle Paul dans l’immobilier. A Hellimer, il y avait trois épiceries, et de la viande cachère. Les Rapides de Lorraine permettent d’aller à la Bourse aux grains de Metz (le jeudi). A Morhange il faut prendre le train pour Metz. Et Papa rentre de Metz avec des cadeaux pour les enfants. Les vacances scolaires se passent à Hellinger avec les cousines de Paris, et les amies de classe. Denise, qui l’aurait imaginé, partait en leur compagnie « à la maraude », et cela la fait encore sourire. Denise se souvient d’une vraie solidarité dans cette communauté où l’on portait à manger aux plus démunis. La Communauté dans les années 1920-1930 n’était déjà plus dans sa période d’expansin comme au 18°-19° siècle. Il s’agissait alors d’une petite communauté, qui avait un ministre officiant. Toutes les fêtes sont célébrées sur place et quelques membres de sa famille viennent de Château-Salins (où il n’ y a pas d’offices) à Hellimer pour les grandes fêtes. Denise suit les cours d’instruction religieuse au « cheiter » l’école, le jeudi matin et le dimanche après-midi. Ses frères font leur bar-mitsvah à Hellimer. La famille pratique un judaïsme traditionnel. La synagogue est belle, mais elle a été détruite durant la guerre de 40. Il n’y a pas de salle communautaire et Denise ne se rappelle pas qu’il y ait eu des repas communautaires ou des activités de loisir en commun.

Des heures d’études se font entre hommes, chez l’un ou chez l’autre. Mais si l’on se retrouve à la Schule, on reste autrement chez soi, en famille. Ce qui n’empêche pas que sa meilleure amie, qui n’est pas juive, vient à la maison pour l’allumage des bougies de Hanoucca. Ainsi Denise a passé une enfance dont elle égrène pour nous ces agréables souvenirs, mais la guerre a tout transformé (ses parents et sa grand-mère ont été déportés en 1944 et ne sont jamais revenus), et cassé ces attaches maintenant lontaines puisque Denise est belfortaine depuis 1969.

Denise Ullmann et Agnès Picard Paru dans « Notre Communauté » n° 207, avril 2004, Belfort.


Voir article : « Hellimer village Lorrain », des informations complémentaires sur Hellimer, la Lorraine et les Juifs.



Commentaires  (fermé)

Logo de Nadia Darmon.H
mercredi 12 juillet 2006 à 18h39, par  Nadia Darmon.H

Cet ouvrage semble épuisé, et n’avons pas réussi à prendre contact avec son auteur.
Vous êtes nombreux à nous demander ce livre, pour l’instant, nous ne pouvons pas satisfaire à la demande.
Merci de votre compréhension.:0)

Site web : http://
dimanche 17 avril 2005 à 15h15

Bonjour,
Où peut-on se procurer l’ouvrage de Michel Mann sur Hellimer ?
Merci d’avance de votre réponse.
E.L. Blum
eve.line.blum@libertysurf.fr

Site web : http://

Agenda

<<

2017

>>

<<

Mars

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

28 mai 2013 - "Frères de coeur" sur la chaîne LCP - Public-Sénat

Documentaire "Frères de coeur" de Esther London Diffusions : Vendredi 31 mai à 23h50 ; Mardi (...)

10 octobre 2011 - Rediffusion sur ARTE le 11 oct : Yourope la vie juive en Europe

YOUROPE La vie juive en Europe mardi, 11 octobre 2011 à 07:30 Rediffusion : Yourope (Allemagne, (...)

19 avril 2010 - Les arbres généalogiques de MyHeritage au Beit Hatfutsot - le Musée du Peuple Juif

MyHeritage.com réseau d’arbres généalogiques dynamique MyHeritage.com est un fier partenaire du (...)

17 avril 2010 - Dans le magazine Gazelle : Les Juifs et le Maghreb, "je t’aime...moi non plus"

Gazelle Le Magazine de la Femme Maghrébine Dans son numéro de Mars Avril 2010 vient de faire (...)

24 janvier 2009 - Lecture des Carnets de Henriette Bloch par la Compagnie Gravitation

Jeudi 22 janvier 2009 - Dans le cadre du Concours de la Résistance et de la Déportation 2009, le (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>