L’Objet comme force émotive : Les lieux de mémoire

Du portrait à l’objet : un récit de vie, une force vive...
samedi 11 mars 2006
par Nadia Darmon.H
popularité : 2%
6 votes

Nous sommes dans une galerie de portraits d’hommes et de femmes qui ont fait le choix de la Résistance, dans les ghettos, dans les camps, aux frontières. Chaque objet leur correspond dans l’action dans laquelle ils s’étaient engagés. Ce qui caractérise l’ensemble des portraits, c’est l’engagement et l’origine de cet engagement : les mouvements de jeunesse juive. La cohérence de cet atelier est de donner force à l’objet qui témoigne, vie au récit, et imposer la vie par delà la mort annoncée.

Accès au sommaire du séminaire.

L’atelier Les traces de la mémoire : animé par Elise Haddad.

JPEG - 40.6 ko
Les lieux de mémoire : Portraits et objets
Museum Yad Layeled Kibbutz Lohamei Haguetaot.

Les mots utilisés vont construire votre mémoire. De l’ensemble des camps d’extermination, Auschwitz incarne le symbole paroxismique - Treblinka - Buchenwald -

Nous sommes dans le musée, visitez cet espace, regardez bien, lisez les documents, les fiches, aussi en français, correspondent aux portraits d’hommes et de femmes et aux objets qui les accompagnent. Vous direz à la fin de la visite, quel est l’objet selon vous, qui porte le plus de sens à la mémoire ? et pourquoi ?

JPEG - 41.2 ko
Quel objet pour la mémoire ?
Séminaire 2006 Museum Yad Layeled.

Les objets sont ceux de la dernière trace des noms, du récit d’hommes et de femmes, comme le dernier mot. Parmi les participants, certains retiennent davantage la beauté des visages, d’autres la carte postale où deux verres trinquent devant un arrière plan d’une cheminée de chambre à gaz, la légende dit : "Quand même !" en français. Il y a aussi, l’étoile jaune "- antichambre de la mort."

Nous sommes assis face à un immense agrandissement de la photo de la destruction du ghetto de Varsovie, et face à la Cage de verre physiquement présente, du procès d’Eichmann.

"- C’est étrange dit l’un d’entre nous, malgré ce monde cruel, des petites choses montrent qu’il existe une once de bonté chez quelqu’un !
- Moi, c’est l’esprit de résistance et de dérision qui me frappe, dit un autre participant,
- Moi ce qui me touche, c’est la poignée de la valise de la passeuse d’enfants aux frontières,
- Les illustrations des fêtes de Roch Hachana et Kippour dans le ghetto, sont particulièrement émouvantes, dit une autre participante,
- Ah ! mais moi je trouve que le Plan de la Gestapo à Paris réalisé par Paula Kaufman incarne le courage à l’état pur, le courage, l’action, l’engagement, la totalité..ça me cadre, ça me rassure, ça permet de tout expliquer." s’écria Aude.
- Oui, mais j’aime beaucoup la radio artisanale pour donner des nouvelles du front, et celui qui s’invente une radio pour donner de bonnes nouvelles à ses compagnons du ghetto ! c’est dans le roman "Jacob le juif, le menteur."
- Les tablettes d’argile en forme de tables de la loi, un homme a inscrit tous les noms de sa famille ; comme une pierre tombale ; c’est l’objet qui me touche le plus dit Nathalie.
- J’avoue que ce qui m’a davantage touchée, il y a certes les petites tablettes d’argile, et j’hésite avec le plan de la gestapo, mais il y a cet homme qui rédige de mémoire la Haggadah de Pessah, [1] comme un acte de résistance. Rédiger la Haggadah, le récit de l’Exode dont il est fait obligation de parler "comme si nous avions été physiquement présents, comme si nous mêmes avions été physiquement libérés.." symboliquement, cet homme nous enjoint à notre tour de témoigner "comme si nous avions été présents..".

Elise : "- On doit arriver à la mémoire émotive à partir d’un objet qui éveille l’émotion. Chaque objet avait une histoire forte : l’objet force émotive. On devient alors perméable à recevoir l’information."

Conclusion de l’atelier : "Ce n’est pas un hasard si cette exposition regroupe des gens qui ont agi et pas subi. C’est à chacun de modeler sa forme de mémoire.

Vous voyez ici, la Cabine de verre du Procès Eichmann offerte par le Tribunal de Jérusalem au Musée, en 1963. Ce n’est pas un hasard, c’est un objet fort : le début de la Mémoire de la Shoah dans la conscience israélienne. C’est à partir du procès, qu’on va commencé à parler de la Mémoire dans la Société alors qu’auparavant, on en parlait dans les lieux clos des déportés survivants.

JPEG - 28.2 ko
La Cage de Verre du Procès Eichmann
Museum Yad Layeled, Kibbutz Lohamei Haguetaot.

Michal : "Il s’agit là, du Fait de Justice comme Fait pédagogique ; on passe d’un lieu privé au lieu public. On n’a pas assez réfléchi à la fonction pédagogique de la Justice [2]. Car, les élèves reviennent sans cesse sur le devenir des bourreaux, qu’en est-il de la Justice et de l’impunité ? Il y a très peu de choses sur ce sujet, en français. Le Procès Eichmann est par excellence le Procès des Témoins, 181 témoins interviennent à la demande du Procureur. A Nuremberg, on s’est servi des archives, il n’y a eu pas de témoin à la barre. Toute la pédagogie du Procès Eichmann s’inscrit dans les témoignages.

Non, l’Etat d’Israël n’est pas né de la Shoah : "- Nous devons légitimer notre Etat, comme un Etat lembda qui n’est pas né de la Shoah." (Ben Gourion).

Le Procès Eichmann eut à postériori, un effet fédérateur en Israël.

Notons que l’imprescriptibilité des crimes nazis en Allemagne ne date que de 1979.

Retourner au sommaire du séminaire. Notes :

[1] Le récit de la sortie d’Egypte des Hébreux dont on fait la lecture au moment de la fête de la Pâques juive.

[2] Thème retenu pour le séminaire Yad Layeled 2007.


Yad Layeled - France

Reportez-vous au Sommaire du Séminaire en lien, en cliquant sur les titres vous pourrez accéder aux autres modules. Afin que chaque article conserve une taille raisonnable.

Pour tous renseignements : Cliquez sur le lien en haut de page. ou consultez : www.gfh.org.il Contact : mgans@gfh.org.il



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Mars

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 avril 2014 - Du 19 au 23 octobre 2014 Yad Layeled propose une formation pour les inspecteurs et les conseillers pédagogiques

Séminaire de formation Yad Layeled France Du 19 au 24 octobre 2014, l’association Yad (...)

9 septembre 2013 - Le sauvetage des enfants juifs, 1938-1945 sur France 5 tv

Remarquable film-documentaire disponible en ligne jusqu’au 15 septembre 2013. L’Oeuvre de (...)

7 mai 2013 - Secrets d’Histoire en Israël sur France 2 ce soir : Un homme nommé Jésus

Bonjour à toutes et à tous, "Nous sommes heureux de vous informer de la diffusion ce soir 7 mai (...)

29 avril 2013 - Film documentaire sur Moissac la Juste : "J’avais oublié"

Moissac la Juste Tout d’abord Moissac au début de la guerre est en zone libre, de nombreuses (...)

29 avril 2013 - Livre : Survivre, les Enfants dans la Shoah de Michèle Gans

"Survivre, les enfants dans la Shoah" de Michèle Gans, éditions Ouest-France "Le bien évident (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>