Parution : Flavius Josephe, un juif dans l’empire romain de Patrick Banon

aux éditions des Presses de la Renaissance
mercredi 23 avril 2008
par Nadia Darmon.H
popularité : 1%
3 votes

Cette première biographie de Flavius Josèphe destinée au grand public reçoit en effet un large accueil auprès des lecteurs (Depuis sa parution en mai, Les Presses de la Renaissance ont procédé à cinq réimpressions).

Patrick Banon anime de nombreuses conférences sur Flavius Josèphe. Il participe au salon du livre d’Epinal du 23 au 25 mai.

Communiqué de presse des éditions Presses de la Renaissance

Patrick Banon réhabilite Flavius Josèphe,

Dans son nouvel ouvrage, Patrick Banon suit la piste d’un homme hors pair témoin oculaire de la destruction du temple de Jérusalem par les Romains en 70, l’existence du futur Jean-Baptiste, la présence historique de Jésus, le développement du messianisme.

Avec cette passionnante biographie, Patrick Banon nous plonge dans l’âme de notre histoire. Avec la sensibilité qu’on lui connaît, tout en gardant le recul de l’historien admirablement documenté, Patrick Banon redonne vie à Flavius Josèphe, ce personnage ambigu, prêtre du temple de Jérusalem, général de Galilée combattant Vespasien, puis citoyen romain et ami de Titus. Sans Flavius Josèphe, en véritable reporter de guerre, nous ne saurions rien de la destruction du Temple, du siège de Massada et peu de l’émergence du messianisme.

Flavius Josèphe, un juif dans l’empire romain, paru aux Presses de la Renaissance, répond à nombre de nos interrogations sur les réalités de ce premier siècle chaotique et fondateur.

3 questions à Patrick Banon

Flavius Josèphe a vécu des temps terribles. Est-ce cet environnement historique qui vous a incité à écrire cette biographie ?

Le monde de Flavius Josèphe n’est pas si différent du notre. Cet homme tente de survivre et de préserver son peuple de l’extinction dans un temps de mutations pourtant inévitables. La dynastie d’Auguste prend fin. Vespasien, le nouveau César est issu de la plèbe. C’est une première. Le pouvoir de l’empire se déplace de Rome vers l’Egypte. Le Proche Orient se retrouve ainsi au centre du pouvoir politique et spirituel.

Flavius Josèphe assiste à la dernière bataille entre l’Iliade d’Homère et le Pentateuque de Moïse. La révolte contre Rome n’est pas une simple guerre d’indépendance, mais une lutte entre deux visions du monde. Et à l’évidence, même si les insurgés judéens et galiléens seront vaincus par les légions romaines, c’est l’Iliade et ses valeurs qui ont perdu la guerre, et les valeurs bibliques qui l’ont emporté, notamment en s’exportant avec succès, à Rome d’abord, puis à travers l’Empire.

Selon Flavius Josèphe vaincre, c’est d’abord survivre. Avec la chute de Jérusalem, il verra la pensée mosaïque se frayer un chemin à travers l’empire romain. C’est peut-être la seule chose qu’il n’avait pas prévue. Car une fois citoyen romain, il ne cessera d’écrire pour préserver la mémoire de son peuple. Peut-être craignait-il que son monde ne disparaisse, comme nous craignons aujourd’hui que nos valeurs soient contaminées par la barbarie, et que pour survivre nous ne devenions à notre tour des barbares. En fait, c’est un choix que Flavius Josèphe n’a jamais voulu faire. Quelle que soit la situation, il est toujours resté fidèle à lui-même et aux valeurs qui l’ont forgé.

Pourquoi Flavius Josèphe fascine-t-il autant les religions, et notamment judaïsme, catholicisme et protestantisme ?

Flavius Josèphe sans l’avoir voulu, transcende les religions, le judaïsme, comme le christianisme. C’est le monde chrétien qui a permis à Flavius Josèphe de traverser les siècles. Sa description des mouvements messianiques, son récit de la vie et de la mort de Jean Baptiste, celui relatant la lapidation de Jacques et évidemment les quelques lignes concernant l’existence historique d’un homme nommé Jésus et « que certains considèrent comme le messie » ; autant d’informations qui ont rendu l’étude de Flavius Josèphe incontournable pour la compréhension du nouveau judaïsme et du christianisme.

Selon vous, le général, prêtre et historien, Flavius Josèphe était –il un traître ou un héros ? Sans aucun doute un héros. Ce qui ne lui a pas été pardonné est d’abord d’avoir survécu au siège de Jotapata, place forte Galilée, et échappé au suicide collectif réclamé par ses compagnons d’infortune. Ensuite, c’est d’avoir assisté au siège de Jérusalem du camp des Romains. Mais rappelons que Flavius Josèphe n’a jamais combattu son peuple. Il a au contraire tout fait pour obtenir la fin du conflit et sauver le plus grand nombre d’assiégés, dont d’ailleurs sa famille qui disparaîtra durant le siège. Flavius Josèphe était un faiseur de paix, mais pas un pacifiste. Otage d’une guerre qu’il considère perdue d’avance mais qu’il mènera tout de même, il parviendra à ne pas se faire un ennemi de ses ennemis. « Aucune bataille ne vaut de périr pour la gagner » déclare-t-il. Une valeur donnée à la vie humaine qui devrait faire réfléchir ceux qui gâchent ou parfois sacrifient leur vie. Véritable leçon de diplomatie et d’humanité, le discours de Josèphe correspond tout à fait au monde que nous vivons.

Flavius Josèphe, un juif dans l’Empire romain

Editions des Presses de la Renaissance

434 pages, 23 euros

Pour mieux connaître l’auteur Patrick Banon, vous pouvez aussi le retrouver sur son site : www.patrickbanon.com


Patrick Banon


Documents joints

4ième de couverture
4ième de couverture
Flavius Josephe, un juif dans l’Empire romain.

Commentaires  (fermé)

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 avril 2014 - Du 19 au 23 octobre 2014 Yad Layeled propose une formation pour les inspecteurs et les conseillers pédagogiques

Séminaire de formation Yad Layeled France Du 19 au 24 octobre 2014, l’association Yad (...)

9 septembre 2013 - Le sauvetage des enfants juifs, 1938-1945 sur France 5 tv

Remarquable film-documentaire disponible en ligne jusqu’au 15 septembre 2013. L’Oeuvre de (...)

7 mai 2013 - Secrets d’Histoire en Israël sur France 2 ce soir : Un homme nommé Jésus

Bonjour à toutes et à tous, "Nous sommes heureux de vous informer de la diffusion ce soir 7 mai (...)

29 avril 2013 - Film documentaire sur Moissac la Juste : "J’avais oublié"

Moissac la Juste Tout d’abord Moissac au début de la guerre est en zone libre, de nombreuses (...)

29 avril 2013 - Livre : Survivre, les Enfants dans la Shoah de Michèle Gans

"Survivre, les enfants dans la Shoah" de Michèle Gans, éditions Ouest-France "Le bien évident (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 19h00
par weather.com®

Averses éparses

21°C


Averses éparses
  • Vent : 14 km/h - sud
  • Pression : 977 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 26 juin
par weather.com®

Inconnu

Max 30°C
Min 16°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 27 juin
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 28°C
Min 16°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 juin
par weather.com®

Orage épars

Max 23°C
Min 12°C


Orage épars
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 juin
par weather.com®

Averses

Max 19°C
Min 10°C


Averses
  • Vent : 25 km/h
  • Risque de precip. : 70%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 30 juin
par weather.com®

Orage épars

Max 20°C
Min 10°C


Orage épars
  • Vent : 27 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 1er juillet
par weather.com®

Averses

Max 17°C
Min 10°C


Averses
  • Vent : 22 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 2 juillet
par weather.com®

Très nuageux

Max 18°C
Min 11°C


Très nuageux
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions