Film documentaire sur Moissac la Juste : "J’avais oublié"

lundi 29 avril 2013

Moissac la Juste

Tout d’abord Moissac au début de la guerre est en zone libre, de nombreuses structures juives et principalement celles dirigées par les Eclaireurs israélites entrent dans une résistance non reconnue comme telle, "sauver les enfants", les cacher, leur trouver des familles d’accueil, leur faire passer la frontière pour qu’ils gagnent la Palestine. Les régions du sud-ouest de la France, Tarn et Garonne, Aveyron, Corrèze, Lot et Garonne, et bien d’autres également en Isère ...accueillirent des maisons d’enfants. Toutes ne connurent pas le triste sort de Izieu. La Maison de Moissac fut épargnée car toute la population la protégea des ses ailes. Dès 1939, la Maison des enfants de Moissac ouvrit ses portes dirigée par Shatta et Bouli Simon sans discontinuer jusqu’en 1945 et sauvèrent 500 enfants.

Film documentaire de Nicolas Ribowski, enfant rescapé de la Maison de Moissac.

Nota : De 1942 à 1945, 11 000 enfants furent déportés de France vers les camps d’extermination.

-  Renseignements : Associaition Moissac, ville de Justes oubliée, Lagarosse, 82190 Brassac.



Agenda

<<

2017

>>

<<

Mars

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>